COVID-19: Interdiction de la fourniture de tabac à narguilé sans reporter les timbres fiscaux numériques


1,2122099-1781764921

Shisha est une pipe à eau en argile, en métaux finement sculptés ou en plastique qui permet de fumer le tabac avec goût lorsqu'il bouillonne dans l'eau.
Crédit photo: Gulf News Archive

Abu Dhabi: l'Autorité fiscale fédérale (ALE) a décidé de reporter la mise en œuvre de l'interdiction de la fourniture, du transfert, du stockage et de la possession de tabac à pipe à eau (en arabe «mu & # 39; assel») et de cigarettes chauffées électriquement aux Émirats arabes unis portez des timbres fiscaux numériques le 1er janvier 2021.

L'interdiction devrait entrer en vigueur le 1er juin 2020. Cela est conforme au calendrier du lancement de la deuxième phase du programme d'étiquetage du tabac et des produits du tabac, qui vise à protéger les consommateurs contre la fraude commerciale et les produits de qualité inférieure, à limiter les effets négatifs sur la santé publique et à améliorer les systèmes de contrôle pour lutter contre l'évasion fiscale.

Dans un communiqué de presse publié aujourd'hui, l'Accord de libre-échange a déclaré que la prorogation du calendrier de la deuxième phase du programme devrait relever les défis des conditions actuelles qui empêchent certains fabricants, importateurs, distributeurs et commerçants de tabac à narguilé et de cigarettes chauffantes électriques de se conformer aux cigarettes précédemment établies. Délais. Les autorités avaient pris des mesures de précaution strictes pour contenir la propagation du COVID-19, notamment la fermeture temporaire des cafés et des restaurants et l'interdiction de servir des narguilés.

Le directeur général de l'Accord de libre-échange, Khaled Ali Al Bustani, a déclaré que la décision de l'Accord de libre-échange interdit la livraison, le transfert, le stockage et la possession de produits du tabac sans timbres numériques, comme indiqué dans la phase deux du "Programme d'étiquetage du tabac et des produits du tabac" reporter le 1er janvier. L'objectif pour 2021 est de donner aux fabricants, fournisseurs et distributeurs de tabac à pipe à eau et de cigarettes chauffées électriquement suffisamment de temps pour résoudre les problèmes et mettre en œuvre le système de manière transparente.

"Cette prolongation du calendrier leur donne sept mois supplémentaires pour se préparer à la mise en œuvre obligatoire de l'interdiction", a-t-il déclaré. «C'est également une réponse aux préoccupations des parties prenantes du tabac et à leur appel à une telle expansion qui leur permettrait de résoudre tout problème découlant des circonstances difficiles actuelles et des mesures de précaution requises pour empêcher le secteur du tabac. La propagation du nouveau coronavirus a été imposée. La décision leur donne amplement le temps de vendre les produits du tabac restants qui ne disposent pas des timbres fiscaux numériques. "

«L'accord de libre-échange a consulté tous les secteurs d'activité concernés ainsi que l'exploitant du système électronique du système et a assuré à toutes les personnes impliquées qu'il comprenait parfaitement les difficultés causées par la crise actuelle et a réitéré son engagement à minimiser l'impact de l'interdiction des affaires et les a encouragés à revoir les procédures fiscales et – Respectez les lois », a conclu Al Bustani, notant que l'ALE se consacre à la coordination avec ses partenaires gouvernementaux et du secteur privé pour assurer une mise en œuvre efficace et transparente des systèmes fiscaux.

L'importation de tabac à pipe à eau et de cigarettes chauffées électriquement ne portant pas les vignettes fiscales numériques a été interdite le 1er mars 2020 dans le cadre de la deuxième phase du «programme d'étiquetage des tabacs et produits du tabac».

L'accord de libre-échange appelait tous les fabricants, importateurs et distributeurs de tabac et de produits du tabac, ainsi que tous les acteurs du secteur, à adhérer à la décision du Cabinet n ° 42 de 2018 sur l'étiquetage du tabac et des produits du tabac. Les timbres fiscaux numériques permettent le suivi numérique des produits désignés de l'installation de production à l'utilisateur final pour s'assurer que les normes et critères établis sont respectés et que les droits d'accise sont respectés.

Freetobacco