Les 15 ministres du PC conservent leur siège


CBC

Il y a 783 nouveaux cas de COVID-19 en Ontario avec des augmentations «inquiétantes» dans la région de York

L'Ontario a signalé un autre 783 cas de COVID-19 jeudi, le premier ministre Doug Ford citant un nombre «inquiétant» de nouvelles infections dans la région de York. Lors d'une conférence de presse jeudi, Ford a déclaré aux journalistes que son gouvernement rencontrait aujourd'hui son diagramme de santé, où il examinerait la situation dans la région de York, où les nouveaux chiffres de COVID-19 ont dépassé ceux d'Ottawa. Ottawa est l'un des trois points chauds, avec Toronto et la région de Peel, où la province a introduit des restrictions de niveau 2 modifiées il y a près d'une semaine. "York se balance", a déclaré Ford. "Nous gardons un œil très attentif sur York en ce moment … c'est inquiétant." On a également demandé à Ford si les personnes des zones avec des fermetures de niveau 2 modifiées se déplaçaient vers des zones non soumises aux mêmes restrictions, comme aller aux gymnases, le Premier ministre a exhorté les gens à «essayer chez eux». faire de l'exercice »et n'a pas exclu des mesures lorsque le COVID-19 semble culminer dans ces régions. "Cela ne fera qu'ajouter à nos chiffres et au problème", a déclaré la secrétaire à la Santé Christine Elliott. Vous pouvez écouter ces commentaires dans la vidéo ci-dessous: Les gymnases sont susceptibles d'avoir bientôt plus de restrictions Dr. Barbara Yaffe, médecin hygiéniste en chef adjointe pour la santé en Ontario, a fait écho aux réflexions du premier ministre lors d'une conférence de presse jeudi soir, soulignant la tendance à la hausse des cas dans les régions à l'extérieur de la région de Peel, à Toronto et à Ottawa. «Nous sommes particulièrement préoccupés par York et Halton étant donné les chiffres que nous voyons», a-t-elle déclaré. Yaffe a ajouté qu'il y a de nombreux facteurs à considérer avant de déplacer d'autres zones dans la phase 2 modifiée. Elle a dit qu'elle et son équipe faisaient de nouvelles recommandations de progrès au gouvernement de l'État "dès que possible pour décision". Pendant ce temps, Yaffe a déclaré qu'elle avait demandé à l'équipe d'action de santé publique d'envisager des mesures pour «modifier ou renforcer» les gymnases qui sont en dehors des régions qui sont déjà en phase 2 modifiée. "Nous examinons les unités de santé où les gymnases sont encore autorisés à être ouverts", a-t-elle dit, ajoutant qu'elle s'attend à ce que ces mesures soient annoncées "prochainement". Lorsqu'on lui a demandé ce qu'elle pensait des gymnases resserrant les contrôles sur les règlements provinciaux, Yaffe a répondu que c'était «probablement une bonne idée». La province n'a plus pour objectif d'équilibrer le budget d'ici 2022. Avec le président du Trésor, Peter Bethlenfalvy, Ford a également posé des questions sur la situation financière de la province. De nouvelles projections du commissaire provincial aux finances montrent que l'Ontario fait face à un déficit budgétaire de 37,2 milliards de dollars pour 2020-2021. Bethlenfalvy a demandé si la province prévoyait toujours d'équilibrer son budget d'ici 2022, affirmant que la pandémie avait changé cet objectif dans le but d'équilibrer le budget maintenant "sur plusieurs années". «Nous veillerons à considérer d'abord la sécurité et la santé de tous les Ontariens», a-t-il déclaré. Bethlenfalvy a ajouté que le gouvernement provincial devait présenter un budget avant le 15 novembre et y travaillait. La région de York a des cas records. Les infections nouvellement confirmées dans la mise à jour de jeudi se sont à nouveau concentrées principalement sur quatre entités de santé publique: * Toronto: 239. * Région de Peel: 136. * Région de York: 127 (un nouveau record pour la région). * Ottawa: 89. Il y a eu presque autant de cas nouvellement résolus en Ontario que de nouveaux cas à mesure que le nombre d'éclosions dans les établissements de soins de longue durée a continué d'augmenter. Toronto a toujours eu le plus de nouveaux cas quotidiens tout au long de la pandémie. Ottawa a actuellement le pire taux de cas de COVID-19 par habitant de la province, selon les responsables de Santé publique Ontario. Les autres bureaux de santé publique qui ont connu une augmentation à deux chiffres des nouveaux cas comprennent: * Région de Durham: 40. * Région de Halton: 28e * Est de l'Ontario: 23e * Hamilton: 19e * Région de Niagara: 19e * Simcoe Muskoka: 15 . * Région de Waterloo: 13. * Comté de Brant: le 12e jeudi est le premier en plus d'une semaine que la moyenne sur 7 jours des nouveaux cas quotidiens a chuté, passant d'environ 781 hier à 779 aujourd'hui, malgré cela la baisse avait suivi une tendance à la hausse constante depuis un creux à la mi-août. Environ 109 des nouveaux cas mentionnés dans le rapport provincial d'aujourd'hui sont liés à l'école, dont 55 élèves, 17 membres du personnel et 37 personnes qui étaient également non identifiées. Il y a eu 1 145 cas liés à l'école en Ontario depuis le début de l'année scolaire. Un total de 451 des 4 828 écoles financées par l'État de la province, soit environ 9,34%, ont signalé au moins un cas de COVID-19. Cinq écoles sont actuellement fermées pour cause de maladie. Pendant ce temps, les laboratoires provinciaux traitaient 39 961 tests, une augmentation significative par rapport au niveau d'hier mais toujours bien en deçà de l'objectif de la mi-octobre de 50 000 par jour fixé par le ministère de la Santé le mois dernier. Quelque 26 558 échantillons sont encore en attente d'être terminés et plus de 49 700 tests ont été exécutés depuis la dernière mise à jour – peut-être une indication que les valeurs globales des tests se rétablissent après le passage de l'Ontario à un système sur rendez-vous seulement. Le nombre de patients hospitalisés en Ontario avec des cas confirmés de COVID-19 a augmenté relativement fortement, mais le nombre de personnes traitées dans les unités de soins intensifs et sous ventilateurs a légèrement diminué de deux et quatre, respectivement, à 62 et 31 respectivement. Le nombre de décès dus à la maladie dans la province a augmenté de cinq et s'élève maintenant à 3 022. En outre, il y a actuellement 71 épidémies du nouveau coronavirus dans les établissements de soins de longue durée, six de la dernière mise à jour et un nombre qui n'a pas été vu depuis début juin. Mercredi Aujourd'hui, la province a annoncé que les aidants de longue durée de Toronto, Peel et Ottawa ne seront plus autorisés à sortir pour des raisons sociales ou personnelles à partir de vendredi. Cependant, les absences de courte durée et temporaires pour des raisons médicales ou de compassion sont toujours autorisées. Un total de 62 196 cas du nouveau coronavirus ont été confirmés en Ontario depuis le début de l'épidémie à la fin de janvier. Sur ce nombre, 53 291 sont considérés comme résolus, dont 779 dans le rapport d'aujourd'hui. Il y a actuellement environ 5883 cas confirmés et actifs de COVID-19 dans toute la province, comparativement au record de 5946, mais toujours plus qu'à tout autre moment au printemps.Les chiffres utilisés dans cette histoire sont inclus dans la mise à jour quotidienne du ministère de la Santé Dates de jusqu'à 16 h contient le jour précédent. Le nombre de cas pour une région donnée un jour donné peut différer de ce qui est signalé par l'autorité sanitaire locale, évitant souvent des retards dans le système provincial. La province abroge la règle d'ancienneté pour l'embauche d'enseignants. Le gouvernement du premier ministre Doug Ford révoque temporairement une politique qui, au cours de la dernière décennie, a contraint les autorités scolaires de l'Ontario à n'embaucher qu'à partir d'un bassin d'enseignants seniors. La règle de recrutement «récompense l'ancienneté des syndicats par leurs propres gains», a déclaré jeudi le ministre de l'Éducation Stephen Lecce lorsqu'il a annoncé la décision provinciale d'abroger la politique connue sous le nom de règlement 274. La révocation est déclenchée par les retards d'embauche que les autorités scolaires ont vu cette baisse dans leur réponse aux changements de personnel provoqués par la pandémie COVID-19, a déclaré Lecce. Tout en décrivant le déménagement comme temporaire, il n'a pas fourni de délai pour la réintroduction de la règle. Certaines autorités scolaires ont suggéré que la règle empêche les jeunes candidats de s'introduire dans le système immédiatement après avoir obtenu leur diplôme et que les comités découragent la diversification du corps professoral.

Freetobacco